Cynips

Une réunion d'information/sensibilisation sur le Cynips du Châtaignier avec la Chambre Régionale d'Agriculture et l'Association La Châtaigneraie Cévenole a eu lieu le Mercredi 27 mai 2015 à Peyrolles.

Un diaporama en salle (temple de Peyrolles) a été présenté puis des observations sur le terrain (L'Estréchure) ont été réalisées.

KJ - CC CAC

Vous trouverez ici la dernière publication de la Chambre Régionale d'Agriculture Languedoc-Roussillon:

le_cynips_oct_2014.pdf

A noter que la carte des foyers d'infestation date de 2014 et que de nouveaux foyers se sont déclarés en 2015. 51 lâchers de Torymus Sinensis ont été effectués en avril-mai 2015 sur la région Languedoc-Roussillon.

---------------------------------------------------------------------

A savoir, en résumé :

 - Le cynips est un insecte qui pond dans les bourgeons des châtaigniers et provoque, au printemps suivant, l’apparition de galles diminuant ainsi la production de fleurs et de fruits.

- Le cynips ne tue pas les châtaigniers directement, mais il les affaiblit; combiné avec le chancre certains arbres déjà en fin de vie peuvent mourir plus rapidement.

- Une lutte biologique est en place. Elle consiste à réaliser des lâchers de torymus, un autre insecte prédateur du cynips. Différents organismes coordonnent ce programme.

- La lutte biologique permet d’obtenir à moyen terme (5 à 10 ans) un équilibre entre le ravageur (cynips) et son parasitoïde (torymus).

- Le cynips est un insecte classé nuisible et donc soumis à déclaration.

- Une seule chose à faire si vous observez du cynips sur des châtaigniers, contacter les organismes référents afin d’organiser au mieux la lutte biologique :

  Jean-Michel THEVIER

OIER SUAMME / Chambre régionale d'agriculture

04 67 95 39 49 - 06 74 45 02 05

 

Nicolas ANDRE

FREDON LR

06 77 60 17 74

 

 ou envoyer un mail aux 2 personnes :

jean-michel.thevier@suamme.fr

andre.fredon-lr@orange.fr

 

 - Ne pas brûler les galles restant sur les châtaigniers l’hiver : cela ne détruira pas le cynips qui passe l’hiver dans les bourgeons sans que l’on s’en aperçoive. Par contre, cela peut détruire le torymus qui lui passe l’hiver dans les galles déjà formées.

 - Les lâchers de torymus ayant été effectués ces dernières années sur la vallée du Gardon de Saint-Jean ou aux alentours :

2012 : Les Plantiers, Valleraugue

2013 : Saumane, Notre Dame de la Rouvière

2014 : Lasalle, St Jean du Gard, Colognac, St Bonnet de Salendrinque

- Des torymus ont été observés durant l’hiver 2013/2014 sur Gabriac, St Etienne Vallée Française, Le Pompidou alors qu’aucun lâcher n’avait été effectué sur ces communes, ce qui témoigne d’une bonne vitalité du torymus qui a pu se déplacer sur plusieurs km.

 

Documents utiles à télécharger :

- Plaquette officielle de présentation du cynips et du torymus

- Arrêté préfectoral du 5/03/2014 organisant la lutte contre le cynips du châtaignier

- Carte de la répartition du cynips en Languedoc-Roussillon en septembre 2013

- Carte de la répartition du cynips dans le Gard et en Lozère en septembre 2013

- Lien vers le site officiel de l’Etat

- Lien vers la page "châtaignes" de l'OIER SUAMME (Service InterRégional de la Chambre d'Agriculture)

- Article de Midi Libre du 15/06/2014

 

Photos :

Galle provoquée par le cynips (c) Antoine MARCERON - SUAMME

Galles (c) Antoine MARCERON - SUAMME

 

Galles (c) Antoine MARCERON - SUAMME

 

Le cynips, une micro-guêpe, quasiment impossible à voir à l'oeil nu (c) Université de Turin

 

Le cynips, une micro-guêpe - échelle en millimètres ! (c) Université de Turin

_____________________________________________